Décrypter le bio

Manger bio, se laver bio, se maquiller bio, habiter bio et même voyager bio. Difficile d’échapper à ce label. Difficile aussi de ne pas être séduit tant il semble naturel. Bref, il n’y a pas matière à discussion : le bio, s’est le nec plus ultra. Puisqu’on vous le dit !

Plus onéreux, les produits bio seraient meilleurs pour la santé. Ils respecteraient davantage l’environnement. Ils permettraient également de soutenir les petits paysans. Sans contestation possible. Et pourtant…

Véritable contre-enquête, ce livre décrypte et analyse. Avec clarté et précision, Gil Rivière-Wekstein passe le bio au crible d’une analyse minutieuse et passionnante. De l’agronomie à la toxicologie en passant par les travaux de médecine et les recherches en nutrition, rien en effet ne permet d’affirmer que le bio puisse répondre à ses promesses. Aux sceptiques, Jean de Kervasdoué, auteur de la préface, répond : « Gil Rivière-Wekstein ne parle pas de croyance mais de résultats de travaux de recherche convaincants, répliqués dans plusieurs pays et qui lui permettent d’affirmer avec force ces vérités. » Gil Rivière-Wekstein révèle aussi les théories étranges, voire ésotériques, servant de base à l’agriculture biologique, et nous plonge dans l’histoire – pas toujours reluisante – des pionniers du bio. Au final, le lecteur y trouvera des vérités qui dérangent.

Un ouvrage vivifiant pour la pensée, hors des sentiers battus, qui éclaire un sujet si consensuel : celui du bio.