Ehrenfried Pfeiffer (1899-1961)

Ehrenfried Pfeiffer Ingénieur en électricité allemand, Ehrenfried Pfeiffer a commencé à s’intéresser à l’anthroposophie dans les années vingt. Après avoir pris contact avec Rudolf Steiner, il s’installe à Dornach (Suisse), où se trouve le centre des anthroposophes. Ce qui lui permet de collaborer étroitement avec Steiner. A la mort de ce dernier en 1925, Pfeiffer met en place un laboratoire de recherche biochimique à Dornach. En 1927, il dirige une ferme biodynamique expérimentale aux Pays-Bas. Dans les années trente, il participe en Angleterre à de nombreuses conférences sur l’agriculture biologique, au cours desquelles il rencontre notamment sir Albert Howard et lord Northbourne. A la demande d’un groupe d’anthroposophes américains de Spring Valley, il se rend aux Etats-Unis en 1933 afin de promouvoir la biodynamie. En 1940, il émigre aux Etats-Unis et devient directeur d’un laboratoire de recherche biochimique à Spring Valley, où il recevra la visite de lady Balfour en 1948. Pfeiffer a mis au point deux techniques – la cristallisation sensible et la morphochromatographie, censées permettre de visualiser les « forces formatrices éthérées » et la « vitalité » des aliments cultivés en agriculture biodynamique.