Jean Boucher (1915-2009)

Jean Boucher

Biologiste et ingénieur horticole, Jean Boucher est directeur des services de la protection des végétaux de Loire-Atlantique et travaille alors sur les propriétés des sols et les méthodes de fertilisation par compostage. Il fonde en 1948, avec André Birre, l’association L’Homme et le Sol, avec pour tâche principale de « lancer la Croisade pour l’Humus ». En 1956, il adhère à l’Association française de recherche pour une alimentation naturelle (AFRAN) du Dr Bas et fonde, deux ans plus tard, le Groupement d’agriculture biologique de l’ouest (GABO, rebaptisé en 1962 « Association française d’agriculture biologique » ou AFAB) avec André Birre, André Louis et Mattéo Tavera. En 1963, il rencontre Raoul Lemaire avec lequel il met au point la méthode Lemaire-Boucher. Ce dernier s’inspire notamment des théories controversées du Pr Louis Kervran sur les transmutations biologiques et encourage l’utilisation d’un engrais organique à base d’algues commercialisé sous le nom de Calmagol. Jean Boucher est catégorique : « Nous avons la certitude d’apporter une solution. La solution, c’est la culture biologique avec Calmagol. » Et d’ajouter : « Nous pouvons maintenant affirmer que la méthode de culture biologique Lemaire-Boucher permet d’arrêter net l’exode rural, de sauver la civilisation chrétienne, l’âme paysanne, nos libertés, nos âmes, l’agriculture et le monde en péril. » Jean Boucher devient alors directeur des services techniques au SVB Lemaire. En 1975, trois ans après la mort de Raoul Lemaire, Jean Boucher prendra ses distances avec l’équipe du SVB Lemaire mais gardera des responsabilités au sein de l’AFAB.