Le bio en question

Le propos. Il ne faut pas brûler le « bio », mais faut-il pour autant l’encenser ? Dans son livre, Gil Rivière-Wekstein cherche avant tout à battre en brèche certaines idées reçues qui, à ses yeux, avantagent un peu trop systématiquement le bio. Que ce soit en termes de goût comme d’impact sur la santé ou sur l’environnement, l’agriculture biologique ne serait pas forcément aussi bénéfique que ce que croit le grand public...

PDF - 120.8 ko