Le bio séduit mais reste cher


29/06/2011

Mais le principal frein est surtout financier : 93% des Français trouvent les produits issus de l’agriculture biologique trop chers. « En France, la main d’oeuvre est coûteuse et les surfaces sont très petites : 3% des terres agricoles », explique Gil Rivière-Wekstein, auteur de Bio, fausses promesses, vrai marketing, pour qui la filière n’a d’intérêt que pour des produits « originaux », de qualité.

PDF - 678.9 ko

/>

/>

/>

/>

/>

/>